Un étudiant toujours porté disparu à Franceville

0
278

Libreville, le 22 avril (NVG)- Celà fait déjà plus d’une semaine qu’aurait disparu l’étudiant à l’Université des Sciences et Techniques de Masuku de la ville de Franceville ( capitale du Haut – Ogooué), Lainere Christ Didier Mboumba Magosso, âgé de 19 ans à peine.

Les faits: Accompagné le samedi 13 avril dernier par 12 de ses camarades, pour une partie de baignade, Lainere , étudiant en 1ère année des sciences générales de l’ingénieur à l’USTM aurait disparu dans les eaux du fleuve Ogooué. D’après un des oncles , Éric Moussavou << Nous avons écrit, nous avons crié partout où nous pouvions être entendus. Désormais, l'enquête est entre les mains de la DGR ( Direction Générale des Recherches). Mais pour l'instant nous n'avons toujours pas retrouvé mon neveu ou son corps >>.

La DGR saisie de l’affaire, a immédiatement entendu les 12 camarades qui ont affirmé que leur ami aurait disparu << au cours d'une baignade >>. Mais fait curieux, des << morceaux de pagnes rouges et de cordes utilisés pour les initiations dans nos rites traditionnels>> , ont été retrouvés dans le sac du disparu. Or d’après l’oncle , << Lainere n'était pas initié à ce genre de pratique, à ma connaissance>>.

Un communiqué de la mutuelle de l’Université indique suite à cette disparition que << l'USTM n'a enregistré aucun cas de disparition semblable à celui de notre frère Omega ( le surnom de Lainere), par contre des cas similaires du côté des autochtones ont été observés dans cette même zone >>.

C’est là une disparition semblable à celle de 2013 dont le corps de Garcia Mouanda Boulingui , 27 ans, avait été retrouvé sur les rails du chemin de fer de la SETRAG au niveau du pont de l’Ogooué.

Copyright : lesnouvellesdugabon.com


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here