Gestion des hôpitaux : cas du CHRAB de Franceville

0
125

Libreville, le 19 novembre (NVG)- Franceville, capitale provinciale du Haut – Ogooué, est dotée depuis mai 2003 d’un centre hospitalier régional, Amissa Bongo. Un centre hospitalier qui jadis faisait la fierté de cette province car doté à l’époque de technologies médicales de dernières générations.

Malheureusement, depuis quelques années, l’hôpital tombe en ruine et sa gestion est délétère.
Désormais, l’hôpital est dirigé par celui qui a imposé à ses collaborateurs de l’appeler Docteur Ntchoréré. Or, selon une source proche du dossier, l’homme serait en réalité d’origine Nigériane et se nommerait Olé Sugun. Sa gestion de l’hôpital régional de Franceville est de plus en plus contestée par le personnel soignant qui dit << douter de la compétence du super chef >>.

Au sein de l’hôpital, plusieurs bâtiments sont vétustes, les services de médecine et d’urgence manquent de tout. En pleine opération, il peut arriver qu’il n’y ait plus d’oxygène ou de courant car en cas de coupure SEEG, le groupe électrique de l’hôpital est en mauvais état, donc parfois incapable d’alimenter tous les services en même temps. En outre, le personnel de l’hôpital est privé depuis quelques temps de certaines primes sans motifs valables.
Au final, l’évacuation sur Libreville des malades, reste la solution préconisée par le Dr Ntchoréré.

Une situation alarmante pour un tel hôpital. Comment cet originaire du Nigéria a – t – il fait pour être nommé à la direction du CHRAB de Franceville ? La question a tout le mérite d’être posée.

Copyright : les nouvelles du Gabon.com


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here