La police militaire traque les policiers racketteurs

0
2815

Libreville, le 24 décembre ( NVG)- C’est un véritable jeu du chat et à la souris qui s’est installé entre la police judiciaire ( agents de contrôle de la circulation) et la police militaire, la police des polices. En effet, c’est pour faire face au rackettage dont sont victimes au quotidien les chauffeurs de taxis et autres clandos, que la police militaire a été instruite de mener des opérations de contrôles des agents contrôleurs à travers la ville de Libreville et ses environs.

La semaine écoulée, à l’échangeur de Nzeng – Ayong, une policière affectée au commissariat éponyme, après avoir perçu 500 francs CFA de la part d’un taximan, a rendu les dossiers de ce dernier sans y avoir jeté un coup d’œil comme cela doit en réalité se faire.
Les agents de la police militaire ayant observé la manœuvre, ont intervenus et embarqués l’agent au commissariat afin de s’expliquer alors que le rackettage est interdit.

Désormais, les agents de contrôles sont sur le qui vif afin de ne pas se faire prendre à leur tour. Espérons que cette présence de la police militaire fasse régresser un temps soit peu le rackettage et se pérennise.

Copyright : lesnouvellesdugabon.com


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here