Mesures contre les violences en milieu scolaire : un échec cuisant!

0
52

Libreville, le 13 février 2020 ( NVG)- C’est véritablement une grosse et dure épine dans la botte des autorités en charge du secteur éducatif dans notre pays mais aussi des autorités gouvernementales. Les violences en milieu scolaire sont devenues le quotidien de nos établissements scolaires. Presque plus un jour ne se passe sans que l’on enregistre à Libreville et ses environs ou dans des établissements des autres provinces, un acte de violence commis par un élève envers un autre, un enseignant ou un membre de l’administration.

La situation est devenue inquiétante, pis, alarmante. Au point que certains parents ont désormais une boule d’inquiétude à la gorge juste à l’idée de savoir que leurs progénitures pourraient à tout moment d’exposer à une agression au sein même de leurs établissements scolaires. Les mesures de surveillance ( fouilles au portail, saisie de tout objet dangereux ou des stupéfiants…), n’ont donc pas réussi à produire l’effet escompté.

Le tapage médiatique sur la fermeture des débits de boissons aux abords des établissements n’a été qu’un feu de paille. Ces mêmes débits de boissons ont fait leur retour aux mêmes endroits. Et d’ailleurs presque avec la bénédiction des autorités judiciaires vu que certaines d’entre elles en sont les propriétaires. Comment se doter d’une jeunesse instruite et compétitive lorsque l’alcool et la violence leur sont présentés comme alternatives ?

Du côté des Universités, le résultat est peu reluisant. Tandis que les autorités annoncent l’interdiction de la pratique du bizutage. Ils sont peu les étudiants qui croient en ces discours pompeux très loin de la réalité. Mais n’est pas cela même le mal de nos autorités, tenir des discours qui n’ont rien avoir avec la réalité ? Comment prétendre assurer la surveillance et la protection de 2 à 5 mille élèves d’un établissement en ayant juste 5 à 10 surveillants et aucun système de vidéosurveillance ? Et cela même nos Universités n’en possèdent pas. Pitoyable !

Copyright : lesnouvellesdugabon.com


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here